Peut-on trouver un avocat pas cher ?

Très souvent, les avocats sont contactés par des personnes voulant les services d’un « avocat pas cher ».

Le problème c’est qu’elles veulent un travail de qualité à un prix dérisoire.

Cela n’est pas possible : sinon « vous en aurez pour votre argent ».

Il faut garder à l’esprit la notion de « rapport qualité-prix » : si un avocat est beaucoup moins cher qu’un autre, il appartient au potentiel client de s’interroger sur les raisons d’une telle différence d’honoraires.

Je n’indique pas qu’il faut prendre l’avocat le plus cher pour être bien défendu, mais qu’il ne faut surtout pas choisir un avocat UNIQUEMENT en fonction de ses honoraires.

Cela serait une grave erreur !

Je vous rappelle qu’en fonction de vos revenus, vous pouvez bénéficier de l’aide Juridictionnelle (cf. « QUI PEUT BENEFICIER DE L’AIDE JURIDICTIONNELLE »)

La question de la différence d’honoraires est très souvent posée dans le cadre des divorces.

Certains vous disent même : « Mais sur internet, j’ai trouvé un avocat qui me divorce pour une somme totale de 200 € »…

Le potentiel client pense donc que son interlocuteur est trop cher et qu’il tente de « l’arnaquer ».

Cependant, lorsqu’on commence à interroger le client sur le contact qu’il a pu avoir avec cet « avocat pas cher à 200 euros», on finit par se rendre finalement compte qu’il n’a eu aucun interlocuteur et que pour divorcer il n’a qu’à remplir un simple formulaire, à cocher des cases…. Sur une plateforme !

A ce moment-là, vous devez vous interroger sur le point de savoir, si vous souhaitez :

  • Avoir un contact avec votre avocat (rendez-vous physiques et téléphoniques),

  • Qu’il vous explique comment se déroule la procédure envisagée

  • Qu’il tente, avec vous, de trouver la stratégie correspondant au mieux à vos intérêts

  • Qu’il vous conseille et vous avertisse sur les conséquences de la procédure envisagée

  • Qu’il vous accompagne dans vos réflexions, doutes ou questionnements

  • Qu’il comprenne vos éventuelles difficultés financières, et que vous puissiez ensemble prévoir un échelonnement de sa note d’honoraires


Il me semble essentiel d’avoir un contact humain, car c’est par celui-ci que la confiance s’instaure.

Or sans confiance, avocat et client ne peuvent œuvrer dans l’intérêt de ce dernier.

N’oubliez pas que vous confiez à l’avocat la mission de vous accompagner dans la résolution d’un litige, parfois même très complexe.

Enfin, conformément aux Règles Déontologiques (article 11 du Règlement Intérieur National de la Profession d’Avocat), je vous rappelle que les honoraires de l’avocat sont fixés en fonction des critères suivants :

  • Le temps consacré à l’affaire,

  • Le travail de recherche,

  • La nature et la difficulté de l’affaire,

  • L’importance des intérêts en cause,

  • L’incidence des frais et charges du cabinet auquel il appartient,

  • Sa notoriété, ses titres, son ancienneté, son expérience et la spécialisation dont il est titulaire,

  • Les avantages et le résultat obtenus au profit du client par son travail, ainsi que le service rendu à celui-ci,

  • La situation de fortune du client. 

  • Gazouillement
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

© 2018 CL Avocat - Mentions Legales